Quel dispositif choisir pour sécuriser sa piscine ?

Les risques de noyade dans une piscine font partie des accidents domestiques qui surviennent fréquemment sur le territoire français. Il devient alors impératif de songer à installer un système de sécurisation autour de votre piscine pour limiter les risques. À ce sujet, il existe de nombreux dispositifs qui pourront vous permettre de profiter de votre piscine en été, tout en éloignant les dangers quand vous ne vous y baignez pas.

Les barrières pour sécuriser votre piscine

Installer une barrière de piscine empêchera vos enfants de tomber par inadvertance dans le bassin. Faites en matière souple ou rigide comme du bois, du PVC, du métal, etc., ces barrières sont disponibles sur le marché en différents modèles. Il faut savoir cependant que ce type de protection doit répondre aux critères imposés par la norme NF P 90-306. Pour ce faire, les barrières devront être en mesure de tenir au moins un enfant de 5 ans, loin de votre bassin. Les barrières devront de ce fait avoir une hauteur minimale de 1,10 m. Il faudra également qu’elles soient installées à 1 mètre du bord de la piscine pour empêcher votre enfant de les escalader et de tomber accidentellement dans le bassin. À part cela, les barrières devront disposer d’un système de verrouillage infaillible pour éviter toutes tentatives de franchissement lorsque vous n’êtes pas en mesure de surveiller votre piscine.

L’abri pour piscine

L’abri pour piscine est un dispositif à double usage. En plus de sécuriser votre piscine, il lui permet également de stabiliser la température de l’eau. Il est disponible sous 4 formes à savoir l’abri à auvent, l’abri coulissant, l’abri télescopique et l’abri fixe. Avant de vous procurer ce dispositif, il faut d’abord vous assurer qu’il est conforme aux normes imposées par la NF P 90-309. Et tout comme les barrières, un abri pour piscine doit disposer d’un système de verrouillage. Par ailleurs, il se peut qu’en votre absence, vos enfants grimpent sur l’abri. Pour éviter tout accident, assurez-vous que le matériel supporte au moins une charge de 100 kg. À part cela, vérifiez que l’usage de cet abri ne présentera aucun danger pour vous et votre entourage. En outre, si vous décidez d’installer un abri pour piscine, vous êtes dans l’obligation de le déclarer aux autorités compétentes de votre commune.

Les alarmes pour piscine

Moins performants que les barrières ou les abris pour piscine, les alarmes sont de simples dispositifs qui vont s’activer aux moindres mouvements brusques dans l’eau du bassin. Elles ne pourront malheureusement pas empêcher vos enfants de tomber dans l’eau. Ces dispositifs se contenteront de vous alerter si quelqu’un ou quelque chose est tombé dans l’eau. Si toutefois cela vous convient, sachez que ces dispositifs sont disponibles sous 2 types sur le marché. Le premier type d’alarme déclenche une sirène lorsqu’une personne se promène autour de votre bassin. Et l’autre alarme vous signale lorsqu’elle détecte des mouvements dans l’eau de la piscine. Quoi qu’il en soit, ces alarmes doivent aussi être en respect de la norme NF P 90-307. En ce sens que votre alarme devra émettre des signaux lorsque le niveau de la batterie est bas cela pour éviter les pannes et augmenter les risques de noyade. Elle devra également rester opérationnelle 24 h/24. Avant une acquisition, vous devez aussi vous assurer que l’appareil n’émette pas de fausses alertes. Par ailleurs, il est important que le dispositif puisse être commandé à distance. À part cela, l’alarme devra également enregistrer ses 100 derniers usages avec dates et heures précises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *