Les règles à savoir pour réussir un investissement locatif

Un projet de construction d’une maison ou d’un achat pour but de rentabilité ? Pourquoi ne pas opter pour un investissement locatif ! Ce n’est pas une nouveauté, nombreux sont ceux qui réussissent dans ce dessein. Bien évidemment, comme tout projet, ce n’est pas facile de l’accomplir. Il y a besoin de respecter des règles. Studios, duplex ou moyenne surface, ils sont très prisés par les locataires notamment dans les grandes villes. Voici les principes règles à savoir avant de vous lancer dans un investissement locatif.

Bien choisir l’emplacement

Vous avez l’intention de construire une maison dans le but de le faire louer. La première chose qu’il ne faut pas rater c’est l’achat du terrain où construire votre maison. Il est important de bien sélectionner l’endroit, c’est-à-dire il faut se pencher vers un quartier agréable et bien équipé. Cela favorisera sa location ainsi que sa revente éventuelle en temps venu. Pour avoir une bonne rentabilité, optez pour un bien pas très cher. Vous devrez également voir un lieu pouvant accumuler de la valeur dans les prochaines années à venir. A vous de trouver le bon compromis. L’idéal c’est vous renseigner auprès des constructeurs.

Considérer les dispositifs fiscaux

Pour inciter les investissements locatifs, la loi a instauré de nombreux dispositifs permettant de bénéficier des abattements fiscaux. Il s’agit principalement du dispositif Pinel qui propose une réduction de 21% du montant de l’investissement pouvant atteindre une somme de 63.000 euros à condition d’acquérir un bien neuf et de le faire louer dans une période de 6 à 12 ans. Si vous voulez donc garantir rapidement un retour sur investissement, pensez à considérer les différentes techniques de défiscalisation.

 

Trouver le bon locataire

Voulez-vous réussir votre investissement locatif ? Trouvez un locataire sérieux et solvable pour sécuriser votre investissement. Ainsi, évaluez bien les candidats à location en vérifiant sa solvabilité par la source de ses revenus, son honnêteté en optant pour les profils qui vous inspirent confiance. La prudence est en effet mère de sûreté. A noter que vous pouvez aussi confier cette tâche à un gestionnaire immobilier qui a déjà acquis une certaine expérience dans le domaine.

 

Exiger une garantie risque locatifs

Outre le paiement d’une caution, n’hésitez pas à exiger de vos locataires une assurance risque locatif pour assurer les dommages causés à vos biens. Il s’agit principalement des dommages causés par un incendie, à une explosion ou même aux dégâts des eaux. Pour une protection complète, l’idéal c’est l’assurance multirisque habitation qui couvre tout type de dommage et qui offre un meilleur taux de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *