Comment se porte le marché de l’immobilier d’entreprise ?

L’immobilier d’entreprise est l’ensemble des biens immobiliers destinés pour un usage professionnel comme les bureaux, les locaux commerciaux et les entrepôts. On peut dire que le marché a progressé de 27% le premier trimestre de cette année par rapport à celui de l’année dernière. 12,5 milliards d’euros environ ont été recensés dans la vente d’immobilier d’entreprise.

Quelles sont les villes les plus prometteuses ?

Concernant le marché de l’immobilier d’entreprise, l’Île-de-France arrive en tête de liste. Durant le premier trimestre de cette année, la région a concentré 73% des actifs immobiliers d’entreprise. Ce taux représente 9,1 milliards d’euros. Si Paris et sa région connaissent une hausse importante dans le marché immobilier d’entreprise, les autres régions sont à la traine. Le reste du pays a recensé une chute de 20% par rapport au premier trimestre 2017. On trouve toutefois que les entrepreneurs dans certaines régions restent très actifs. Parmi les régions les plus attractives, l’on trouve Provence-Alpes-Côte-D’azur, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France. Si on se penche sur les typologies et les nationalités des acquéreurs, il faut souligner que les investisseurs français restent majoritaires. Ils représentent 58% des acheteurs de biens immobiliers d’entreprise contre 13% d’Allemands et 10% des Britanniques. Par ailleurs, il existe trois grands profils d’acheteurs, dont les investisseurs en SCPI/OPCI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers et Organismes de placements Collectifs en Immobilier) et les acquéreurs institutionnels.

La France sur l’échelle européenne

On peut dire que la France se trouve à la tête de la locomotive et tracte tout le train européen. D’ailleurs, de nombreux pays se voient délocaliser leurs entreprises et leurs institutions pour siéger en France, notamment à Paris. Tel est le cas du Royaume-Uni, dont bon nombre d’entreprises et de banques ont trouvé siège à Paris. Ceci est dû principalement par l’effet Brexit. Le marché de l’immobilier d’entreprise britannique a chuté de 9% tandis que celui de l’Allemagne s’est replié de 8%. D’autres pays voient leur marché immobilier sombrer encore plus, comme l’Italie avec un recul de 29% et l’Espagne avec 45%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *